Le spécialiste de votre passion

Plomb Plein

Système de Fabrication et Historique

Après les figurines plates en étain, la ronde-bosse (« Ouvrage de sculpture en relief, autour duquel on peut tourner » définition du dictionnaire Robert) va, dans les années 1870, voir le jour.

 

Petit à petit le plomb va remplacer l’étain car moins coûteux, plus malléable et moins fragile !

 

C’est donc, dans les années 1870 que des marques comme Gerbeau, Heyde en Allemagne pour ne citer que les principales vont se lancer dans la fabrication de figurines ronde-bosse de taille entre 55mm et 75mm. Tailles qui, petit à petit, vont devenir les tailles standards pour les figurines qui au départ étaient des jouets.

La fabrication des figurines en plomb ne s’arrêtera pratiquement jamais depuis cette date jusqu’à nos jours. L’arrivée d’autres matières comme l’aluminium (1933) ou le plastique (1958), ou d’autres système de fabrication comme le plomb creux (1920) ne stoppera pas la production de figurines en plomb.

Les marques CBG-Mignot et Lucotte reprenant le flambeau de Gerbeau continuent depuis le début du XXème siècle jusqu’à aujourd’hui à produire des pièces de qualité dans ce métal sur tous les thèmes mais essentiellement historiques et militaires.

 

Si l’aluminium et par la suite le plastique ont largement impacté la diffusion de figurines en plomb, la fin du siècle dernier a vu ressurgir de nombreuses fabrications en plomb provenant en quasi-totalité de Chine et des marques comme King and Country, Front line,  et bien d’autres ont su profiter de cette matière pour se lancer dans la fabrication de figurines modernes d’une grande qualité.

 Reprenant cette dynamique, les sociétés d’éditions de presse se sont lancés sur ce marché en diffusant des collections sous forme d’abonnement, semaine après semaine, accompagnées de fascicules très bien documentés sur l’histoire. Ces fabrications nouvelles ont inondé le marché du petit soldat, et collaboré à la résurrection des figurines en plomb.  

0